Le Luxembourg souhaite devenir le fer de lance durable dans le domaine de la biomédecine. C'est pour cela que le Luxembourg a investi de manière conséquente dans la recherche biomédicale - et est entre-temps reconnu à l'international pour sa recherche dans ce domaine. Le challenge maintenant est d'attirer/de créer des entreprises dans ce secteur. Le HoB (www.houseofbiohealth.lu) est là pour offrir de l'espace à ces entreprises. Le premier bâtiment de ce cluster de biomédecine, qui porte le nom de « Printemps », a ouvert ses portes en 2015, suivi par un deuxième nommé « Été » en janvier 2018.

Les entreprises y trouvent le nécessaire pour croître

Au pied de Belval, les jeunes entreprises trouvent tout le nécessaire pour croître, comme l’explique Jean-Paul Scheuren, initiateur et copropriétaire de l’HoB : « Notre offre va des postes de travail en coworking jusqu’aux laboratoires, qui peuvent être aménagés à la guise de l’entreprise intéressée. Bien sûr, nous disposons aussi de salles de réunion et d’un concept spatial global qui invite à l’échange. »

Les entreprises locataires sont jusqu’à présent actives dans les domaines de la biotechnologie, cleantech et health IT. Si certaines sont de véritables start-ups, à l’exemple de Tolerogenics dont l’approche révolutionnaire en matière d’immunologie est soutenue par le LIH, d’autres sont des entreprises déjà établies. On citera ici l’exemple de Fast Track Diagnostics, qui fait désormais partie du groupe Siemens. Les entreprises « adultes » se trouvent surtout dans l’HoB 1, les « jeunes pousses » dans l’HoB 2.

Entreprises sont importantes pour le développement de la recherche au Luxembourg

Cette approche équilibrée à l’HoB « fonctionne » à deux égards. Premièrement, les entreprises installées mettent des postes de travail à la disposition des chercheurs du Luxembourg ; l’investissement intellectuel est garant de retour économique. À l’inverse, ces entreprises représentent en soi un moteur de l’innovation et sont donc des partenaires de coopération séduisants pour la recherche. L’offre correspond donc à la demande dans une synergie particulièrement stimulante.

La formule est la bonne, le taux d’occupation actuel de l’HoB en est la preuve. Jean-Paul Scheuren décrit ainsi la situation : « L’HoB 1 est presque entièrement occupée et l’HoB 2 se remplit à vue d’œil. Cela ne prouve pas seulement la justesse de notre concept, mais aussi la valeur du site d’innovation luxembourgeois. » La conséquence ? Le bâtiment « Automne » se construit déjà, l’« Hiver » est en cours de planification.

Auteur: Sven Hauser
Photo: HoB

Infobox

HoB in Zahlen

Une fois le troisième bâtiment achevé, l’HoB proposera aux jeunes entreprises un total de 15 000 m² de surface pour développer leurs activités. L’objectif est que 600 chercheurs puissent y travailler et que l’HoB représente un pont entre la recherche publique et l’économie privée. Pour inscrire ce lien dans la durée, le LCSB et le LIH sont représentés sur place.

 

 

Aussi intéréssant

Conférence interactive Que savoir pour réduire son empreinte environnementale en tant que citoyen ?

L’évènement « So you think you’re green ? » revient le 17 novembre 2020 (en ligne) avec pour sujet la mobilité.

FNR
Découverte majeure au Luxembourg Lutter contre les maladies auto-immunes et le cancer grâce à un régime nutritionnel spécifique

Des chercheurs du LIH ont mis en évidence un nouveau mécanisme qui, à travers notre système immunitaire, pourrait contrô...

LIH
Explications sur le taux de reproduction Rt Stratégie de sortie du confinement : comment pouvons-nous mesurer si le virus est maîtrisé au Luxembourg ?

Paulette Lenert de même que la chancelière allemande parlent du taux de reproduction.Qu'est-ce que cette valeur et pourq...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Technoport
Incubateur d’entreprises Technoport® Conseils en innovation destinés aux créateurs d’entreprises

Technoport® met ses bureaux, infrastructures et services s'étendant sur quelque 16 000 m2 à la disposition d’une sélection de start-up.

Innovation Hub Dudelange Un incubateur de start-up au caractère vert

L’ancien site industriel de Neischmelz, à Dudelange, fait l’objet d’un projet de reconversion en profondeur pour devenir un éco-quartier – incubateur pour start-ups inclus.

FNR
Start-up Realab L’hypnose en réalité virtuelle, nouvelle stratégie de lutte contre le stress

Pour développer des stratégies alternatives de lutte contre le stress à l’aide de l’hypnose VR, la start-up Realab collabore avec le RBS - Center fir Altersfroen.

FNR
Startup Investify Investir en fonction des intérêts

Déterminer librement l’investissement qui nous convient en passant uniquement par une application mobile : tel est le projet novateur d’Investify.